les textes

Aller en bas

les textes

Message  peinturalo le Mar 7 Juin - 9:22

2009 _______________________________________________
BO n°45 du 03 décembre 2009 Retour accueil
"Guide d'aide à la conception de modules de formation pour
une prise en compte des élèves intellectuellement précoces"
2007 __________________________________
http://www.education.gouv.fr/cid49838/mene0900994c.html

BO n°38 du 25 octobre 2007
"Parcours scolaire des élèves intellectuellement précoces
ou manifestant des aptitudes particulières à l’école et au collège"
2005 _____________________________________________________________________
http://www.education.gouv.fr/bo/2007/38/MENE0701646C.htm

Code de l'éducation - Loi d'orientation 24 avril 2005
"les aménagements appropriés pour
les élèves intellectuellement précoces"
2004 _____________________________________________________________________
Rapport Thélot, octobre 2004
"débat national sur l'avenir de l'école"
Personnaliser les apprentissages. Si l’on veut faire en sorte que tous les élèves, en dépit de la diversité de leurs talents et de leurs capacités, réussissent à acquérir le socle commun, il faut personnaliser l’organisation de l’enseignement pour s’adapter aux besoins spécifiques de chaque enfant. Les temps d’apprentissage à l’intérieur de l’année scolaire et les pratiques pédagogiques doivent s’adapter aurythme de progression de chacun. L’école et le collège, qui sont depuis la loi d’orientation de 1989 organisés en cycles, ont trop peu, de fait, utilisé ce mode d’organisation pour s’adapter à la diversité des élèves....
(page 50) Chaque élève doit pouvoir trouver sa voie de réussite. En permettant à chaque jeune, une fois le socle commun des indispensables solidement maîtrisé, d’approfondir et de choisir des enseignements en fonction de ses intérêts et de ses aptitudes, ... Ces enseignements complémentaires choisis doivent permettre la diversification des parcours et la découverte par l’élève de son excellence propre(page 52)...
Les enfants sont différents dans leurs talents, leurs capacités, le rythme de leur progression, les ressorts de leur motivation, leur maturité. Pourtant l’École aujourd’hui ne prend pas en compte, ou mal, cette diversité : le déroulé du programme, le rythme auquel chaque élève est censé se l’approprier, l’organisation de la classe sont, pour l’essentiel, uniformes pour tous les élèves. Ceci conduit à condamner à l’échec un certain pourcentage d’élèves, ...(page 56)
il faut adopter une démarche opposée et personnaliser l’organisation de l’enseignement pour s’adapter aux besoinsspécifiques de chaque enfant, ...Cette personnalisation commence dès les années de l’école maternelle ;...Les rythmes de progression de l’élève, qu’ils soient lents ou rapides, appellent une adaptation du temps scolaire à ses besoins. L’acquisition du socle constituant la priorité de la scolarité obligatoire, chaque élève doit pouvoir consacrer, à ses besoins.,....(page 57)
... Si un temps plus réduit suffit à un autre, il doit pouvoir aller plus loin selon ses dispositions et consacrer le soldede la durée aux enseignements complémentaires choisis. Un autre aspect de cette personnalisation du temps scolaire concerne l’entrée dans un apprentissage : elle peut être avancée ou, au contraire, différée selon l’élève (selon son âge et, plus généralement, sa maturité et sa capacité à en bénéficier réellement). ... des spécialistes du traitement de l’hétérogénéité des élèves, car ils y auront été formés (voir chapitre 6), et contribueront à la collégialité des pratiques pédagogiques dans le contexte de décloisonnement à l’intérieur des cycles.


2003 _____________________________________________________________
Rapport, mai 2003 de l'inspection générale
"Bilan des expèriences pédagogiques dans le second degrés
sur la scolarisation des élèves intellectuellement précoces" BO n° 14, 03 avril 2003
Circulaire de rentrée 2003 "Prendre mieux en compte les élèves intellectuellement précoces"Sénat du 25 février 2003
"prévention de l'échec scolaire des Enfants précoces"

http://www.education.gouv.fr/bo/2003/14/default.htm
Prendre mieux en compte les élèves "intellectuellement précoces"
À l'école primaire comme au collège, la réglementation offre la possibilité d'adapter le parcours scolaire de ces élèves. C'est ainsi que la réduction du temps passé dans un cycle, dès l'école maternelle, doit être envisagée avec plus de facilité qu'actuellement. Ces élèves n'ayant pas toujours des profils de réussites très homogènes, la décision prise doit préserver la motivation scolaire tout en leur permettant de se perfectionner dans des domaines où ils en ont le plus besoin, voire de combler des lacunes.
Des projets individualisés, proposant par exemple des temps d'approfondissement et de recherche pourront être élaborés en associant les parents.



2002 _____________________________________________________________________
BO n°16, 18 avril 2002
Circulaire de rentrée 2002
"Accueillir les élèves intellectuellement précoces"- Lettre Flash, 03 avril 2002
présentation du rapport Delaubier aux AcadémiesRapport Delaubier, janvier 2002
"neuf propositions sur la scolarisation des EIP"
http://www.ae-hpi.org/languedoc-roussillon/4011.pdf


_________________
maman de grandloulou déc 00 et de tiloulou oct 02
« Le réel ne peut s'exprimer que par l'absurde.  » Paul Valéry
avatar
peinturalo
Admin

Messages : 6459
Date d'inscription : 24/09/2008
Age : 1004
Localisation : morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum