Conférence "La dyscaculie:Comprendre et agir" 7 Mars 2009

Aller en bas

Conférence "La dyscaculie:Comprendre et agir" 7 Mars 2009

Message  luna le Sam 28 Fév - 17:23

Centre des Congrès. RENNES.
Samedi 7 mars 2009 - 14h00 17h00

Quand cinq plus cinq font presque cent pour un enfant, il souffre peut-être de dyscalculie. Un trouble de l'apprentissage qu'il est possible d'atténuer.

Au fait, quel nombre est plus grand ? Vingt-cinq pourrait-il être proche de cent ? Ou plutôt de dix ? Les spécialistes désignent par dyscalculie cette grande difficulté à calculer, à se représenter une quantité exprimée par une valeur numérique. Pour les enfants qui souffrent de ce trouble, l'école est synonyme de stress.

La dyscalculie est un trouble partiel de l'apprentissage, que l'on ne détecte souvent qu'en deuxième ou troisième année scolaire, lorsque le calcul va au-delà des dix premiers chiffres, donc des dix doigts. Aujourd'hui, il existe un espoir de les rééduquer. Car on commence à comprendre les fondements cérébraux de ce trouble du développement.


Après la difficulté d'accès à l'écriture, à la lecture, le réseau DYS 35, à travers cette conférence-débat, a souhaité donner suite à son cycle de conférences en ciblant les difficultés liées au calcul.

Intervenants

Claire Maitrot, Médecin Conseiller Technique auprès de Monsieur le Recteur de Rennes, informera sur la politique de prise en charge des Troubles des Apprentissages et du calcul dans l’Académie
Marie Noël Proust, orthophoniste, spécialiste de rééducation logico-mathématique, expliquera les troubles du calcul dans le cadre d'une dyslexique associée ou dans le cadre d'une dyscalculie spécifique
Françoise Duquesne-Belfais, maitre de conférence sur les troubles du calcul à l'INS HEA, ( Institut National Supérieur de formation et de recherche pour l'éducation des jeunes Handicapés et les Enseignements Adaptés ) , dépendant du ministère de l'Education Nationale, expliquera les difficultés à l'école, générées par le trouble et les solutions à mettre en oeuvre pour aider l'élève à apprendre malgré l'absence d'intuition de la quantité

Table ronde entre:

Marie Noël Proust
Françoise Duquesne-Belfais
Cécile Goux (rééducatrice spécialisée en mathématiques, ancienne prof de maths)
M. Serrand, jeune enseignant de mathématiques en collège, frère d'un dys
Parent(s) d'enfant dyscalculique


Questions de la salle.
avatar
luna
Admin

Messages : 1262
Date d'inscription : 23/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum